Onze années après la création de l’École Nationale Vétérinaire de Nantes (1979), le Laboratoire des Dosages Hormonaux devient le LDH/LNR après labellisation par le Ministère de l’Agriculture comme Laboratoire National de Référence pour la surveillance et le contrôle des promoteurs de croissance dans les produits animaux et d’origine animale.

En 1995, la structure est pour la première fois de son histoire accréditée par le COFRAC selon la norme EN 45001 avant de l’être un peu plus tard sur la nouvelle version de la norme (ISO 17025).

En 2000, le laboratoire devient Laboratoire National de Référence pour le contrôle des dioxines et change son nom pour intégrer les contaminants environnementaux et mieux coller à ses activités. Le LABERCA (LABoratoire d’Etude des Résidus et Contaminants) est né.

En 2001, l’unité met en place une formation internationale destinée aux pays tiers et ciblant les systèmes de contrôle des résidus et des contaminants dans les aliments ; l’acronyme donné est SARAF pour School for Advanced Residue Analysis in Food.

Le LABERCA certifie en 2003 ses activités de Recherche selon le référentiel ISO 9001. Quelques années plus tard, la formation SARAF sera également certifiée selon ce même référentiel, suivie de la plateforme de chimie analytique.

Il célèbre sa 100ème publication scientifique de rang A dans des journaux internationaux à comité de lecture en 2007. Entre temps, l’activité LNR du LABERCA a étendu son périmètre en accrochant d’abord les hydrocarbures aromatiques polycycliques puis la mélamine et enfin les polychlorobiphényles non dioxin-like à son mandat de référence.

A partir de 2009, l’effectif du laboratoire croît de manière significative ; la structure est mieux armée pour entrer dans les grands projets européens de recherche (FP6, FP7) et pour s’investir dans de larges études nationales d’abord aux côtés de l’AFSSA (Anses) puis de l’InVS (SPF). L’unité passera les évaluations de ses activités par l’AERES puis par l’HCERES en accrochant respectivement un A+ et une mention excellente pour sa Recherche. La prochaine évaluation est prévue fin 2020.

En 2015, le laboratoire décroche l’accréditation en tant qu’organisateur d’essais inter-laboratoires selon le référentiel ISO 17043.

En 2017, le LABERCA devient Unité Mixte de Recherche Oniris-INRAE, département ALIM-H et entre dans le projet européen H2020 HBM4EU.

Le LABERCA intègre dès sa création en 2018 la cellule de coordination de la plateforme de surveillance de la chaine alimentaire (PF SCA), coordonnée par la DGAL.

En 2019, la structure célèbre sa 400ème publication dans des journaux scientifiques internationaux.

 

 

Le LABERCA - Son histoire et son évolution